< Revenir à la page précédente

Le maraîchage en Loire-Atlantique

Les chiffres repères (Source Chambre d’Agriculture de Loire-Atlantique)

Le département est leader en France pour au moins 5 produits : mâche, poireau primeur, concombre, radis et muguet.

  • 270 exploitations surtout autour et au sud de Nantes
  • 400 chefs d’exploitation
  • 2500 emplois équivalents temps plein
  • 13.8% de la production agricole
  • 4800 ha de plein champ et petit tunnel
  • 125 Ha de serres chauffées
  • 250 Ha de grands abris plastiques (tunnels et multichapelles)

Les productions (Source CDDM 2009)

Cultures sous serres

  • Tomate : 81 Ha dont 70 Ha chauffés– 37 000 tonnes, 5% de la production française
  • Concombre : 43 Ha  dont 37 Ha chauffés– 20 000 tonnes, 25% de la production française, 1ére région Française pour la production précoce.

Cultures de plein champ ou abris froids

  • Mâche : 30 000 tonnes 85 % de la production nationale 50 % de la production européenne
  • Poireau de primeur (été-automne) : 19 000 tonnes
  • Radis :  18 millions de bottes
  • Muguet : 150 Ha, 80 % de la production nationale

La mise en marché

La mise en marché peut être réalisée par les producteurs eux-mêmes (producteurs dit « indépendants », par les grossistes ou par les organisations de producteurs (OP)

Les organisations de producteurs

les partenaires

La Chambre d'Agriculture de Loire-Atlantique

L'ARELPAL (Association Régionale d'expérimentation Légumière des Pays de la Loire)

L'association est la coordinatrice de l'ensemble des actions de recherche et d'expérimentation légumières régionales. Dans la pratique, l'ARELPAL recense les besoins d'expérimentation et de recherche exprimés par les professionnels adhérents de l'association. Elle délègue l'exécution de ces programmes à quatre maîtres-d'oeuvre :

  • Le CDDM à Pont Saint Martin (44)
  • le CDDL à Beaufort en Vallée (49)
  • le CTIFL station d'expérimentation à Carquefou (44)
  • le GDM à la Roche/Yon (85)
  • La CAB (Coordination Agrobiologique des Pays de la Loire) à Angers (49)

l'ARELPAL assure le financement de ces programmes à travers le contart de projet Etat/Région (France Agrimer-Conseil Régional des Pays de la Loire) et les cotisations professionnelles des maraîchers.